RESISTANCE

Valentin DEBAILLY (1901-1945) alias "André"

 

A la veille de la guerre, Valentin Debailly est ajusteur-mécanicien au dépôt Nord de la SNCF à Rouen. Militant syndicaliste. il adhère également depuis 1925 au Parti communiste, dont il est le candidat à plusieurs reprises aux élections législatives en Seine-Inférieure. Muté dans la Somme, il ne tarde pas à entrer dans la Résistance. Afin d'éviter l'arrestation, il entre dans la clandestinité en 1942.

Envoyé dans le Calvados au cours de l'été 1943, il devient, sous le pseudonyme d' "André", le premier responsable en titre du Front national dans le département. Promu interrégional en septembre, il laisse sa place à Bernard Gilles ((20 ans en 1940, étudiant) - Organisation : Front national ; FTP - Domicile : Caen).
.

A la suite des arrestations qui décapitent la Résistance communiste du Calvados en décembre 1943, Valentin Debailly est envoyé en mission à Caen pour reconstituer l'organisation avec l'aide de "Jo" Déan . Mais il est arrêté en pleine rue par la police allemande le 17 janvier 1944. En avril, il est déporté à Mauthausen où il meurt en mai 1945.

 

Sources:

Archives de Jean Quellien

RETOUR INTRO RESISTANCE