DES VESTIGES ALLEMANDS A CAEN

 

Sur la rive droite du canal en amont de l'ancien pont de Calix derrière la maison du pontonnier, quai Hippolyte Lefèbvre à Mondeville; deux bunkers identiques restants sur les 3 construits, sous réserve pour la Kriegsmarine . Ils étaient camouflés en maison avec une fausse toiture. La démolition a eu lieu vers 1957 par la SOGENA.

Photo aérienne IGN 1947 avec repérage des 3 bunkers.

Localisation du pont de Calix à l'aval du Nouveau Bassin sur le canal de Caen à la mer; à droite une carte postale.

Photos collection Benjamin David. Un des deux bunkers restants, celui au Nord.

Source. Vue aérienne des deux bunkers restants. A côté de celui du haut il s'agit d'un atelier construit en 1959.

Source. Le bunker au Sud sert de soubassement à ce bâtiment construit par la Sogena vers 1958. Montage de deux vues devant et derrière le bâtiment.

#####################

A la gare de Caen, le Wn 123, il y a 4 blockhaus Reichbahn (des abris anti-aériens) dont les entrées ont été bouchées et une guérite.

 

En 1944

Cette guèrite en 1944

#####################

              

Au 119 rue Basse une petite casemate avec deux embrasures flanquant la rue dans les deux sens, certainement un poste de garde, la maison étant réquisitionnée par la Kriegsmarine .

Soldats britanniques devant le Quartier Général de la Kriegsmarine, rue Basse. De nos jours.

#####################

La trace d'un abri allemand au 16 rue de l'Académie, siège d'un dépôt du Génie de la 716.ID (le Pionier-Bataillon 716, Kommandeur : Major Kurt Salzenberg dont le PC était à proximité dans l'emmeuble Pelpel, rue Saint Gabriel). Avant guerre: Ecole de Dressage et après la libération la caserne des pompiers de la ville de Caen.

Croquis de Philippe Bauduin,  l'abri en préfabriqué de type allongé en béton était un peu ventru et débordait sur le trottoir, la meurtrière était dirigée vers le bas de la rue de l'Académie.  Le tireur qui était allongé entrait par l'intérieur de la cour du pavillon du directeur de l'Académie.

Photo aérienne IGN de 1947 la caserne des pompiers, de nos jours.

########################

Au château une tour aménagée en casemate

La seconde tour à droite de la porte Saint-Pierre (face à l'Avenue du 6 Juin) avait été aménagée en bunker (que l'on peut voir sur l'image ci-dessus). Ce bunker a été habillé de pierres lors de la reconstruction du château pour lui redonner l'aspect d'une tour médiévale mais il existe toujours même si son accès est aujourd'hui très difficile.

Vue avant guerre et après restauration des remparts.

 Le toit de la casemate, l'entrée et en amont une grille scellée dans le mur.

Sur les murs d'enceinte des graffits laissés par Adolf Geiger et Mayer

Deux informations sur le château:

- lors de la pose en 2005 du pont "voitures"  qui va de l'Esplanade de la Paix au château, les restes d'un fortin ont étés découverts. Une multitude de balles de fusils a été mise au jour (provenance ?)

- l'ascenseur qui a été installé à proximité de la salle de l'Echiquier l'a été dans un ancien aménagement militaire. Le sommet de cette construction était fait d'une épaisse dalle de béton, bombée et percée d'un trou circulaire destiné à recevoir vraisemblablement une mitrailleuse.

 Meurtières sur les remparts du château (photographiées en 2011), de fabrication française ou allemande ? les avis divergent.

#####################

Place Gambetta sous la chaussée les galeries souterraines (entre la Préfecture et la Poste) du grand bunker de télécommunications Wn 111 type R618. Ce bunker a été rasé dans les années 50. NB: ces galeries ne font pas l'unanimité !

"Photo collection particulière, présentée page 279 de Bataille de Caen de Jean-Pierre Benamou, Editions Heimdal, 1988 avec son aimable autorisation"

Le 9 Juillet 1944, place Gambetta, à gauche le bunker du relais téléphonique allemand caché en immeuble, les immeubles du fond sont en partie basse l'école Gambetta (aujourd'hui dénommée collège René Lemière) et la partie haute (l'autre côté de la rue Daniel Huet) les ruines de la  Gendarmerie. Les Daimler des Inns of Court appuient les Glengarrians dans la chasse aux tireurs isolés, le bunker est contrôlé par les Canadiens des Glens.

###########################

Un souterrain sur 450 m2 de surface utile dans une ancienne carrière sous le Mémorial de Caen, aujourd'hui transformé en musée inauguré en octobre 2013. C'était le PC opérationnel de la 716. ID du Generalleutnant Wilhelm Richter dont l'E-M était à la villa Baumier 4 avenue de Bagatelle.

Entrée centrale du souterrain avant transformation.

Photos Le Mémorial de Caen.

 Plan des souterrains sous le Mémorial de Caen (Aimablement fourni par le service des carrières de la Ville de Caen)

Un abri 668 mis à jour en décembre 2015 rue de la Délivrande, avant les travaux, juste en face de l'endroit de cet article

   

 

Photos Ouest-France, article de Laurent Neveu du 8 mars 2016.

Bien entendu ce recensement n'a pas la prétention d'être exhaustif, appel à mes lecteurs !

Remerciements:

- à M. Pascal Leroux, Attaché de conservation Musée de Normandie

- à M. Christophe Marcheteau de Quinçay, Musée des Beaux-Arts de Caen

- à M. Philippe Bauduin

- à M. Yves Lecouturier

- à M. Michael Biabaud

- à M. Benjamin David

- à M. André Grand

- à M. Patrick Fleuridas

- à Harry14

- à Higgins

- à jeepo'

 

 

RETOUR INDEX GENERAL